user_mobilelogo

Faites un bilan de compétences pour dynamiser votre carrière.

Au cours de l’entretien annuel, les managers abordent rarement votre évolution professionnelle car c’est un sujet auquel ils sont mal préparés. Si vous voulez que cela se produise, prenez les devant : Faites un bilan de compétences afin de clarifier vos ambitions et parlez-en franchement à votre manager.

Le bilan de compétences pour définir votre projet

Ne vous faites aucune illusion. Même si vous êtes identifié comme Haut Potentiel, personne d’autre que vous ne peut prendre en main votre évolution professionnelle. Même si vous avez la chance de travailler dans une société dans laquelle les Ressources Humaines et les Managers se préoccupent réellement de la carrière de ses cadres, vous devez les aider à vous accompagner !

Et pour cela, vous devez avant tout savoir vers où vous souhaitez vous orientez. Vous savez cette question un peu sotte qu’on vous pose à l’embauche : « Et dans 10 ans, comment vous voyez-vous ? ». Si cette question est effectivement piège à l’embauche, elle est vraiment essentielle lorsqu’il s’agit de préparer un entretien annuel.

Rien de tel pour cela que de faire un bilan de compétences, si possible avec un consultant qui s’occupe également d’Outplacementcar il sera mieux à même d’orienter votre projet en fonction du marché.

Vous pourrez grâce à ce travail identifier, selon vos ambitions, vos points forts et vos domaines de progression et définir ainsi un parcours professionnel vous permettant d’atteindre en quelques années vos objectifs.

Vous devez être ambitieux mais également réaliste. On ne devient pas membre d’un comité exécutif du jour au lendemain. Il faut auparavant avoir obtenu certains diplômes et occupé avec succès certains postes.

Abordez votre projet d’évolution professionnelle au cours de l’entretien annuel

Une fois ce bilan de compétences réalisé et votre projet d’évolution professionnelle défini, il reste à le mettre en musique, c'est-à-dire à vous mettre sur la route qui y mène.

La première étape passe par  une discussion ouverte avec… votre patron. D’une part, il serait dangereux de lancer une démarche réseau, surtout en interne, sans l’avoir prévenu et d’autre part, il est sans doute votre meilleure porte d’entrée dans la hiérarchie et vers les fonctions Ressources Humaines.

Ensuite, vous pourrez vous ouvrir de vos ambitions auprès du responsable des Ressources Humaines en charge de la gestion des cadres. Il pourra vous donner son avis en fonction de ce qu’il connaît des projets de l’entreprise et de la manière dont il vous perçoit. C’est également lui qui pourra vous proposer des formations d’accompagnement.   

Et, à partir de là, vous pourrez lancer votre démarche réseau en interne comme à l’extérieur de l’entreprise.
- Soyez positif : Ne vous plaignez pas, demandez des renseignements
- Soyez délicat : Sachez moduler votre présentation selon vos interlocuteurs. En interne, certains de vos collègues sont sans doute en concurrence avec vous.
- Soyez déterminé : Restez centré sur votre projet. Le réseau est consommateur de temps, mieux vaut ne pas trop se disperser
- Ouvrez la fenêtre vers l’extérieur : Plus personne ne fait toute sa carrière au sein de la même entreprise. Sans jamais vous plaindre ni dénigrer votre entreprise, évoquez votre projet professionnel auprès des personnes que vous rencontrez. Ils deviendront vos yeux et vos oreilles.

Pour dynamiser votre évolution professionnelle, commencez par un bilan de compétences, puis apprenez à parler de votre projet avec votre manager, les Ressources Humaines puis vos collègues en interne comme en externe.